Arrêté sécheresse

La pluviométrique a été extrêmement faible au cours du mois de juillet. Une nouvelle vague de chaleur est en cours sur le département.

En raison de ces conditions météorologiques, la baisse des débits se poursuit et la situation hydrologique continue de se dégrader rapidement. Les prévisions de Météo France, à ce stade, ne prévoient pas de pluies significatives d’ici à la mi-août.

Compte tenu de cette situation, en application de l’arrêté cadre sécheresse, Valérie HATSCH, préfète de l’Allier, après consultation du comité départemental de l’eau, a décidé d’étendre et de renforcer à compter du lundi 8 août 2022 les mesures de restriction des usages de l’eau d’ores et déjà en vigueur dans le département après consultation par voie électronique des membres du comité départemental de l’eau. Arrêté sécheresse en vigueur au 8 août 2022

Sur les bassins versants de l’Allier, de la Loire, de l’Andelot, de l’Oeil et de l’Aumance, de l’Acolin, de la Bouble et du Boublon, du Sichon, de la Besbre, du Cher en aval de Chambonchard et du Cher en amont de Chambonchard, l’arrêté préfectoral fixe des restrictions d’usage de l’eau à compter du lundi 8 août 2022. Ces restrictions sont détaillées par usage et par type d’usager dans le tableau annexé au présent communiqué de presse.

En l’absence de précipitations significatives d’ici à la fin de semaine prochaine, un nouveau durcissement des restrictions pourrait intervenir dès la mi-août.

Ces mesures de restriction visent à diminuer la pression de prélèvement sur les bassins versants concernés. Des contrôles sont régulièrement effectués par les services de police de l’eau et l’office français de la biodiversité. Le non respect des prescriptions d’un arrêté sécheresse est une contravention passible d’une amende de 1500 € maximum pour les personnes physiques pouvant aller jusqu’à 5 fois ce montant pour les personnes morales.

La préfète rappelle à tous que l’eau est une ressource limitée qui doit être économisée.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.