04 70 28 61 61 URGENCES / ASTREINTES

SIVOM

Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples

Au fil ...

... de l'eau

Le SIVOM Rive Gauche du Cher est un établissement public. Il est la réponse locale de 22 communes au bon équilibre du cycle de l’eau au sein du territoire : De l’assainissement des eaux usées jusqu’à l’eau potable…les équipes du SIVOM agissent.

  • Liste des communes :
Eau potable Assainissement non collectif Assainissement collectif
(non transféré)
Archignat X X X
Audes X X X
Chambérat X X X
Chazemais X X X
La Chapelaude X X X
Courçais X X X
Domérat X X
Huriel X X X
Lamaids X X
Lignerolles X X
Mesples X X X
Premilhat X X
Quinssaines X X
Saint Désiré X X X
Saint Eloy d’Allier X X X
Saint Martinien X X X
Saint Palais X X X
Saint Sauvier X X X
Saint Victor X X
Teillet Argenty X
Treignat X X X
Viplaix X X X

Au fil ...

... du temps

Le 23 février 1949 : 22 communes s’unissent et donnent naissance au Syndicat d’Alimentation en Eau Potable. L’arrêté du Préfet de l’Allier scelle cette union et l’ambition commune de l’arrivée tant attendue de l’eau au sein des maisons. Le challenge est d’autant plus ambitieux que la question se pose dans le model urbain rural.

Au travers de plusieurs décennies et de milliers de kilomètres de canalisations, les hommes du SIVOM égrainent les projets et les constructions de l’eau qui bâtissent la trame des infrastructures actuelles et qui font que l’eau s’écoule aujourd’hui du robinet.

Du Président Emile Chabridon, Président de l’origine jusqu’au 10 mai 1977, jusqu’à Serge LAURENT, Président actuel, en passant par Paul Micheau, 1977- 1992, René Perrin 1992- 2001, Georges Grenier 2001-2008, Claude BOURDUT 2008-2014, la gouvernance inscrit autant d’acteurs essentiels dans l’histoire de l’eau potable du territoire.

  • 23 février 1949 - Naissance du SIAEP de la Rive Gauche du Cher.
  • 1953 à 1958 - Étude et réalisation de la station de production de St Victor (2000 m³/jour) et de l’usine de distribution de la Croze à Huriel.
  • 1959 à 1982 - Étude et réalisation des réseaux de distribution en plus de 45 tranches de travaux, desserte de la totalité du territoire.
  • 1982 - Création de l’usine de Production des Eaux du Cher avec le SIVOM de la Région Minière (14 000 m³/jour).
  • 1982 à 1985 - Poursuite de la réalisation des réseaux de distribution.
  • 1985 à 1992 - Création d’un bâtiment dédié à l’exploitation sur le site de la Croze.
  • 2001 - Création du local administratif actuel du SIAEP, situé 4 route du Moulin de Lyon à Huriel.
  • 2001 à 2005 - Modification des statuts du SIAEP en SIVOM et prise des compétences ANC et AC.
  • 2005 à 2009 - Prise des compétences eau & assainissement de la Communauté d’agglomération de Montluçon, portant transformation du SIVOM en Syndicat mixte fermé et générant le mécanisme de représentation – substitution des délégués communautaires de 7 communes.

N’oublions pas les hommes et les femmes qui l’ont construit au quotidien, ceux qui continuent de l’entretenir et de répondre au besoin des populations.

À l’heure où la mutualisation publique se confirme comme un schéma territorial fort, gageons que la longue histoire du SIVOM trouvera une résonnance logique pour répondre aux enjeux de demain (assainissement collectif, assainissement non collectif ...).

Au fil ...

... des décisions

Les règles de fonctionnement du syndicat obéissent aux règles générales applicables pour les communes, sous réserve de dispositions spécifiques prévues par la loi.

Décisions

Le SIVOM, Syndicat de Communes, est administré par un comité Syndical dont les membres sont élus par les conseils municipaux des communes à raison de deux délégués titulaires par commune et autant de suppléants. Cette assemblée délibérante se compose donc de 44 membres titulaires pour le SIVOM Rive Gauche du Cher. Par l’arrêté préfectoral n° 321 du 29 décembre 2008, le Préfet de l’Allier, a autorisé le processus de représentation-substitution prévu au L 5216.7 et suivant du Code Général des Collectivités Territoriales afin que les communes membres de la Communauté d’Agglomération de Montluçon soient représentés au sein du comité syndical du SIVOM.

Le président du syndicat est l’organe exécutif de cet établissement public. La durée de son mandat est de 6 ans. Il est chargé de la préparation et de la mise en œuvre des décisions de l’assemblée délibérante. Son action est cadrée par l’article L 5211-9 du code général des collectivités territoriales.

  • Un Président
  • 4 Vice Présidents
  • Des délégués au syndicat, des délégués communautaires de la CAM

Stratégie et orientations :

Le Bureau syndical, organisé autour du Président pour l’accompagner dans ses décisions, comprend 4 vices Présidents et 2 membres issus de l’assemblée délibérante. Le bureau prépare et examine les sujets d’importance pour le SIVOM, sollicite les éléments d’appréciation et de choix. Il définit les orientations à soumettre à l’assemblée délibérante.

La commission d’appel d’offre et la commission en procédure adaptée : Elles assurent l’ouverture des plis relatifs aux consultations publiques et juge des entreprises à retenir sur la base des critères de choix préalablement définis et du respect du code des marchés publics. Elles formulent un avis à l’attention du Président, de l’assemblée délibérante le cas échéant.

  • Compte rendu de la dernière assemblée délibérante en pdf.

Au fil ...

... du territoire et des ses ressources naturelles

L’incisive vallée du Cher forme la limite Est du SIVOM Rive Gauche du Cher. Le cœur du massif cristallin y porte l’empreinte de la force naturelle des flots du Cher. Le Cher y maintien un écosystème aquatique rare, reconnu à l’échelle Européenne, ainsi qu’une eau naturelle préservée des pollutions modernes. L’eau distribuée par le SIVOM est puisée du Cher par le SPEC (Syndicat de Production des Eaux du Cher) pour être traitée, puis refoulée en direction des organes de distribution du SIVOM.

Un vaste territoire de 55 400 hectares est ensuite couvert par 1 300 kilomètres de canalisations de transport et de distribution, pour un ratio proche de 100 ml de réseau d’eau potable par abonné. 15 réservoirs de stockage d’eau, d’une capacité totale de 15 580 m3, permettent les réserves et la sécurité nécessaires à l’alimentation de nos 13 500 abonnés. 20 agents participent quotidiennement à l’entretien et au maintien du patrimoine ainsi qu’aux évolutions nécessaires pour répondre aux nouveaux enjeux de l’eau.

L’eau potable consommée par la population est ensuite rejetée sous la forme d’eaux usées insalubres. Ces eaux usées sont traitées par près de 4500 installations d’assainissement non collectifs, mais aussi par une dizaine d’usines d’épuration collectives. Les dégradations de l’eau résultant des rejets tissent un lien indiscutable entre l’eau usée et l’eau potable. Elles impliquent une gestion concertée de l’eau et imposent un nouvel enjeu indissociable de l’activité du SIVOM.

Au fil ...

... de la mutualisation et des échanges

Le progrès de la coopération intercommunale se fonde sur la libre volonté des communes d'élaborer des projets communs de développement au sein de périmètres de solidarité. » Art L 5210-1 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Le SIVOM Rive Gauche du Cher est un Syndicat public de 22 Communes du département de l’Allier dont l’équilibre structurel et financier est fondé sur la mutualisation de moyens entre ses communes périurbaines et rurales. Il appartient depuis 1949 à la trame historique de l’exceptionnelle coopération intercommunale du département en matière d’eau.

  • Carte des SIVOM

Le SIVOM est une structure charnière de la collaboration interdépartementale et régionale, puisque les accords avec les syndicats de la Creuse (Syndicat de Gouzon) et du Cher (Marches Boischaut) assurent une sécurisation de l’approvisionnement des populations en eau potable.

  • Carte des interconnexions

Le pompage de l’eau brute, le traitement en eau potable et son transport jusqu’au réservoir principal du SIVOM sont effectués sous la responsabilité du Syndicat de Production des Eaux du Cher (SPEC) dont l’usine de potabilisation est implantée au cœur de la vallée du Cher. Cet établissement, Présidé distinctement du SIVOM, est financé par les SIVOM Rive Gauche du Cher et le SIVOM de la Région Minière (Doyet) et démontre à nouveau une réussite la mutualisation publique locale dans le respect des identités territoriales.

Au fil ...

... des besoins

Répondre aux enjeux actuels et futurs de l’eau constitue l’essence du SIVOM Rive Gauche du Cher. Des exigences nouvelles, imposées par le législateur, soulevées quotidiennement par les consommateurs, impliquent une remise en cause permanente des équipes et des moyens. Nos actions s’inscrivent au sein de nos statuts et des besoins communaux actuels et futurs.

Le SIVOM Rive Gauche du Cher agit dans le domaine de la distribution de l’eau potable, de l’assainissement non collectif et anticipe une réponse aux problèmes de l’assainissement collectif gérés actuellement sous la responsabilité actuelle des communes. Il dispose d’équipes très spécialisées et poursuit une politique d’innovation et de formation professionnelle.

  • En matière d’eau potable, une compétence obligatoire totalement exercée sur le territoire :
    • Etude d’ouvrage et de réseaux de distribution
    • Réalisation d’ouvrage et de réseaux de distribution
    • Exploitation d’ouvrages et de réseaux de distribution.
  • En matière d’assainissement collectif, deux compétences optionnelles à exercer :
    • OPTION 1 Compétence totale dans le domaine de l’étude, la réalisation et l’exploitation de réseaux d’assainissement et d’ouvrages d’épuration collectifs
    • OPTION 2 Compétence totale dans le domaine de l’exploitation des réseaux et des stations d’épuration
  • En matière d’assainissement non collectif, une compétence exercée :
    • Compétence totale dans le domaine du contrôle et de l’entretien d’ouvrage d’assainissement non collectif

Au fil ...

... des équipes

L’équipe opérationnelle du SIVOM comprend 20 agents regroupés au sein de deux services, placés sous la responsabilité d’un Directeur Général.

Le service technique, chargé de l’exploitation de la distribution représente 64 % des effectifs (changement de compteur, réparation de fuite, relève des compteurs, gestion des branchements, réparations, gestion des ouvrages et organes hydrauliques). 10% des effectifs interviennent sur les opérations de travaux neufs en régie, réalisés à la demande des abonnés.

26 % des effectifs du SIVOM interviennent au sein de l’équipe administrative. Un représentant solidarité-précarité peut également intervenir également dans les situations de difficultés de paiement afin de proposer des solutions de règlement à la mesure des difficultés rencontrées par l’abonné.

L’organisation du SIVOM est placée sous la responsabilité du Directeur Général des Services, chargé de la mise en œuvre des décisions du comité syndical. Il assure l’encadrement général ainsi que le bon fonctionnement du SIVOM. Il promeut l’évolution de l’établissement et assure sa représentation opérationnelle ; Il est plus particulièrement chargé d’assurer le lien entre les équipes et l’exécutif. Il agit en collaboration avec :

  • Le responsable administratif :
    • Service facturation, gestion des abonnements
    • Secrétariat et lien aux abonnés
    • Action de solidarité-précarité
  • Un responsable technique : Chargé de l’organisation, la coordination et la réalisation des actions du SIVOM dans le respect des décisions hiérarchiques
    • Un Chef d’équipes
    • Des agents techniques d’exploitation sur réseaux
    • Des agents techniques d’intervention sur ouvrages
    • Une équipe de travaux neufs en régie
  • Un responsable SIG
  • Un responsable SPANC

Ressources humaines ...

... et recrutement

Le SIVOM de la Rive Gauche du Cher propose régulièrement des postes :
Description des postes via fiche de poste et lien pour candidature (listing d’articles RH rédigés).